top of page

Les propriétés médicinales des aliments selon la diététique chinoise




Qu’est-ce qu’un aliment selon la diététique chinoise ?

Par Philippe Sionneau


Nature de l’aliment

La nature de l’aliment représente l’effet thermique généré dans l’organisme après assimilation de l’aliment. Il s’agit de la sensation de chaleur ou de fraîcheur ressentie pendant ou après sa digestion, indépendamment de la température à laquelle il est consommé


Les aliments de nature fraîche ou froide

Les aliments de nature fraîche ou froide refroidissent le corps, ralentissent les fonctions organiques. Ils conviennent particulièrement par temps chaud. On peut d’ailleurs observer que les légumes et les fruits d’été tels que tomate, concombre, courgette, melon, pastèque sont de nature plutôt fraîche. Ils sont indiqués également en cas de signes de chaleur dans le corps, tels que fièvre, soif excessive, teint rouge, constipation avec selles sèches, urines foncées, agitation, irritabilité, éruptions cutanées rouges, états inflammatoires.


Les aliments de nature tiède ou chaude

Les aliments de nature tiède ou chaude réchauffent l’organisme, stimulent les fonctions vitales, augmentent le métabolisme. Ils conviennent particulièrement par temps froid, ce sont pour la plupart des viandes, des poissons, des condiments, des épices, des alcools, mais également certains fruits et légumes. Ils sont indiqués lorsque des signes de froid se manifestent dans le corps, comme la frilosité, les mains et pieds froids, les refroidissements dus au climat. Ils sont recommandés également en cas de ralentissement des fonctions du corps, comme la lenteur digestive par exemple.


Les aliments de nature neutre

Aux quatre natures fraîche, froide, tiède et chaude, il convient d’en ajouter une cinquième : la nature neutre. Les aliments de cette catégorie n’ont pas d’effet thermique perceptible. Ils peuvent ainsi convenir tout au long de l’année et pour tous les individus. En effet, ces aliments sont indifféremment utilisés pour les constitutions ou les maladies à caractère froid ou chaud. Exemples d’aliments de nature neutre : carotte, chou, haricot vert, pomme de terre, riz dur, ananas, figue, prune, raisin, carpe, pigeon, porc, lait de vache, etc.


Saveurs de l’aliment


Propriétés de la saveur acide

Les aliments de saveur acide sont souvent utilisés pour aider à arrêter les diarrhées, la transpiration incessante, les leucorrhées, les hémorragies, les toux incessantes, lorsque ces troubles sont provoqués par une déficience de l’organisme.


Propriétés de la saveur amère

La saveur amère a plusieurs propriétés. Tout d’abord, elle évacue la chaleur se manifestant en excès dans n’importe quelle partie du corps. Ce que nous appelons chaleur en médecine chinoise est souvent une hyperactivité physiologique ou pathologique, qui entraîne par exemple : teint rouge, inflammations oculaires, aphtes, éruptions cutanées, constipation avec selles sèches, cystites, soif, urines foncées et peu abondantes, etc. L’insomnie, l’agitation, l’irritabilité et la tendance à se mettre facilement en colère peuvent également être des manifestations de chaleur dans l’organisme. La saveur amère purge cette chaleur, la draine vers le bas. Par ailleurs, cette saveur tend à avoir un effet asséchant.


Propriétés de la saveur douce

La saveur douce nourrit, tonifie, humidifie. Cette saveur agit comme un fortifiant général. Elle favorise la production de l’énergie, du sang et des liquides organiques. La plupart des céréales et des légumineuses sont de saveur douce. Ces aliments, riches en sucres lents, sont les aliments favoris des sportifs avant l’effort, justement en raison de leur apport énergétique. Le lait, de nombreux fruits également sont de saveur douce. Ils humidifient l’organisme et apaisent la soif. La saveur douce a également pour effet de relâcher les tensions. Vous l’avez certainement expérimenté lors d’un stress émotionnel. Les aliments que l’on a tendance à rechercher spontanément, dans ce type de situation, sont des aliments de saveur sucrée. La saveur douce atténue les spasmes et soulage les douleurs, comme le fait par exemple le sucre de canne dans le cas de douleurs abdominales ou de douleurs des règles.


Propriétés de la saveur piquante

La saveur piquante est extériorisante, c’est-à-dire qu’elle amène l’énergie et les liquides vers la surface du corps, vers la peau. Ainsi, elle induit la transpiration. Par exemple, un grog bien épicé au début d’un refroidissement fait transpirer et éliminer le coup de froid, évitant qu’il puisse pénétrer plus avant dans l’organisme et atteindre les poumons. De plus, la saveur piquante est dispersante, c’est-à-dire qu’elle fait circuler l’énergie (qui à son tour peut faire circuler le sang et les liquides organiques). On l’utilise donc en cas de stagnation d’énergie (oppression de poitrine, distension abdominale, douleurs de l’épigastre et de l’abdomen, soupirs fréquents, irritabilité, douleurs articulaires, par exemple) ou en cas de stase de sang (douleurs en coup de poignard dans la poitrine ou l’abdomen, douleurs des règles, douleur traumatique, certaines migraines par exemple).


Propriétés de la saveur salée

Il est dit de la saveur salée qu’elle assouplit, ramollit ce qui est dur et disperse les indurations. Vous avez certainement expérimenté l’effet assouplissant de l’eau de mer, lorsque vous étiez enfant, sur les croûtes de vos genoux couronnés. D’un point de vue plus médical, elle a la propriété de ramollir ce qui est anormalement dur comme les kystes, nodosités, goitres, lipomes. Un exemple en est l’action de certaines algues pour aider à traiter le goitre. La saveur salée a également un effet purgatif, un mouvement descendant. L’eau salée a une action intéressante en cas de constipation, car elle ramollit les selles et favorise leur évacuation.



51 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page